a a a
Plan du siteAccessibilité

La relance écologique, économique et sociale du territoire Châteaubriant-Derval s’accélère

Ce jeudi 1er avril 2021, la Communauté de Communes Châteaubriant-Derval a signé avec l’État, la Région des Pays de la Loire et le Département de Loire-Atlantique, un protocole d’intention pour un Contrat de Ruralité, de Relance et de Transition écologique sur la période 2021-2026.

Alors que la crise sanitaire liée à l’épidémie de COVID-19 se prolonge, la Communauté de Communes Châteaubriant-Derval et l’État, aux côtés de la Région des Pays de la Loire et du Département de Loire-Atlantique, décident de poursuivre leur mobilisation pour favoriser la relance et conforter la transition écologique du territoire intercommunal. Pierre CHAULEUR, Sous-préfet de Châteaubriant-Ancenis, a tenu à féliciter cette « toute première signature entre une intercommunalité et l’État au niveau départemental. Un projet co-construit, conjuguant avec justesse ruralité et modernité ».

Le Contrat de Ruralité, de Relance et de Transition écologique, dont le protocole d’intention a été signé ce jeudi 1er avril, a l’ambition d’instaurer une nouvelle relation de travail entre l’État, les collectivités territoriales associées et l’ensemble des acteurs locaux (entreprises, associations, habitants…) autour de trois grands axes : la transition écologique, le développement économique et la cohésion sociale.

Ce futur contrat est « une très belle occasion, pour notre territoire et pour notre économie, de consolider nos atouts et de développer notre attractivité » a indiqué Jean-Paul YVRENOGEAU, Secrétaire de la CCI Nantes St-Nazaire. Un point de vue également partagé par Maurice PERRION et Bernard GAGNET, respectivement Vice-présidents de la Région et du Département, qui saluent « un programme d’actions fédérateur, notamment sur les enjeux liés à la mobilité et à la maîtrise de l’énergie ».

Le protocole d’intention signé aujourd’hui souligne l’avance du territoire Châteaubriant-Derval sur la transition écologique ainsi que son dynamisme économique reconnu par le label Territoires d’Industrie et sa cohésion préservée grâce à une gamme étoffée de services.

Pour Arnaud COLIN, Président de l’ADIC, l’association des entrepreneurs du territoire Châteaubriant-Derval, l’accélération des actions locales et des soutiens en faveur de l’économie et de l’emploi « répond à l’ensemble des préoccupations des chefs d’entreprise, aussi bien en matière de recrutement que de formation des futurs forces vives de nos villes et de nos communes ». Aux côtés du label Territoires d’Industrie, ce Contrat associant l’État et les collectivités locales permet de « mobiliser tous les acteurs agissant quotidiennement pour développer harmonieusement et agir concrètement à la dynamique d’un territoire ».

Un programme d’investissement sur six ans sera accompagné par l’État sur la base d’un état des lieux écologique actualisé et de documents stratégiques déjà élaborés (SCoT, Plan Climat, Programme Local de l’habitat, Plan Global de Déplacements, programme Territoires d’Industrie, Projet Alimentaire de Territoire…). Il portera sur les projets intercommunaux et sera élargi aux projets communaux pour accompagner dans la durée la volonté locale d’excellence dans l’innovation économique, territoriale et environnementale au bénéfice des habitants et des entreprises.

 


Étaient présents à la signature de ce jeudi 1er avril 2021 organisée au siège de la Communauté de Communes à Châteaubriant : Alain HUNAULT, Président de la Communauté de Communes et Maire de Châteaubriant, l’ensemble des Maires et Vice-présidents de la Communauté de Communes, Pierre CHAULEUR, Sous-préfet de Châteaubriant-Ancenis, Maurice PERRION, Vice-président de la Région des Pays de la Loire, Bernard GAGNET, Vice-président du Département de Loire-Atlantique, Philippe BELY, Président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Loire-Atlantique, Jean-Paul YVRENOGEAU, Secrétaire de la CCI Nantes St-Nazaire, Annie HUPE, Présidente déléguée de l’antenne de la Chambre d’Agriculture des Pays de la Loire sur le territoire des pays du Castelbriantais et de Redon et Arnaud COLIN, Président de l’ADIC (représentant Didier ÉLIN pour le groupe "Territoires d’Industrie").