a a a
Plan du siteAccessibilité

Les élus se sont réunis pour le dernier conseil communautaire de l'année 2018

Ce mardi 18 décembre le dernier conseil communautaire aura été marqué par l’adoption de nombreuses décisions confortant la solidarité entre les communes et l’intercommunalité.

Ainsi, le schéma de mutualisation qui avait été adopté préalablement par les conseillers municipaux des 26 communes a été validé par les conseillers communautaires et entrera en vigueur dès le 1er janvier 2019. Il permettra de renforcer encore le soutien entre les services des communes et de l’intercommunalité et d’optimiser l’action publique sur des sujets aussi vastes que les groupements d’achats ou l’entretien des voiries communales.

Alain HUNAULT, Président, a également souhaité soumettre une délibération par laquelle la Communauté de Communes s’engage à ne pas solliciter de crédits de l’Etat en 2019 au titre des appels à projets DETR (Dotation d’Equipement des Territoires Ruraux) ou DSIL (Dotation de Soutien à l’Investissement Local). Par cette décision, en prenant en compte le fait que l’Etat attribue des enveloppes financières par territoire qu’il répartit ensuite entre communes et intercommunalités, il entend permettre aux communes de bénéficier en 2019 d’un taux de financement plus élevé sur leurs propres projets.

Dans le domaine économique, le Conseil Communautaire a adopté une série de mesures pour défendre le commerce des centre-ville et centre-bourg. Il sera ainsi procédé en début d’année au recrutement d’un agent de développement commercial qui interviendra dans chacune des 26 communes pour soutenir les commerces existants en centralité, favoriser leur développement ou encore leur reprise, en mobilisant notamment tous les dispositifs de financements existants. La Communauté de Communes Châteaubriant-Derval s’affiche d’ailleurs à ce titre comme l’intercommunalité des Pays de la Loire ayant mobilisé le plus de financements au titre du dispositif "Pays de Loire Commerce Artisanat" (PLCA). Le travail de terrain mené par le service développement économique pour informer et accompagner à la constitution des dossiers de candidature a permis à 10 commerces des communes d’Issé, la Meilleraye-de-Bretagne, la Chapelle-Glain, Saint-Julien-de-Vouvantes, Saint-Vincent-des-Landes, Saint-Aubin-des-Châteaux et Soudan d’en bénéficier, pour un total de 116 980 € de subventions obtenues. Toujours dans le registre commercial, des actions expérimentales seront engagées en début d’année 2019 à Châteaubriant dans le cadre du dispositif Action cœur de ville, pour faciliter l’installation de nouveaux commerces avec un accompagnement financier et technique sur les 6 premiers mois d’installation, ou encore un dispositif facilitant l’installation de commerces éphémères dont le modèle économique se développe progressivement sur les villes moyennes.

Ce cinquième Conseil Communautaire de 2018 a abordé également plusieurs sujets en lien avec le quotidien, que ce soit le renouvellement des conventions de partenariat avec l’Education Nationale ou encore l’IME permettant à plus de 4 000 enfants du territoire de bénéficier gratuitement chaque année de temps de découverte de la musique, les tarifs des séjours de ski 2019 qui verront le départ de 144 adolescents lors des prochaines vacances scolaires d’hiver, ou encore la simplification des tarifs de location des vélos à assistance électrique en libre-service sur Châteaubriant à 1€ de l’heure, quelle que soit l’amplitude sollicitée.

Les Conseillers Communautaires ont adopté en fin de séance et à l’unanimité, la version définitive du SCOT faisant suite à l’avis favorable rendu par le commissaire enquêteur à la suite de l’enquête publique. La réalisation de ce document stratégique en à peine 23 mois, aura été rendu possible comme l’a souligné Alain HUNAULT, grâce à la très forte implication des élus de la commission Equilibre et Développement du Territoire présidée par M. Jean LOUËR, aux compétences du Cabinet « la Boîte de l’Espace », de ses collaborateurs et de son dirigeant M Benoît BOUCHER, ainsi qu’à l’investissement des services intercommunaux et en particulier de M. Michel EVAIN. Cette session de la fin décembre s’est enfin conclue par une délibération en faveur de la fusion des syndicats de bassin versant du Don de la Chère et de l’Isac avec l’ambition partagée par les 6 communautés de communes voisines, d’améliorer la qualité écologique des cours d’eau. C’est sur cette 128ème délibération de l’année 2018 que s’est close cette dernière séance communautaire.

  À télécharger :