a a a
Plan du siteAccessibilité

Une journée active de Christelle MORANÇAIS sur le Castelbriantais

Christelle MORANÇAIS, Présidente du Conseil régional des Pays de la Loire, a été accueillie par Alain HUNAULT, Président de la Communauté de Communes, et les Maires ce jeudi 17 mars 2022 pour un échange avant de poser la première pierre de l’Institut de Formation en Soins Infirmiers et de visiter l’usine Tetra Pak.

Une écoute des 26 maires avec 3 défis à relever

La rencontre avec les 26 maires a été l’occasion de retracer le partenariat étroit et fécond de la Région des Pays de la Loire avec la Communauté de Communes avec une attention portée sur les sujets du développement économique, de la formation et de la mobilité.

Christelle MORANÇAIS, en présence de Nathalie POIRIER, Conseillère régionale, a mis en avant les 3 défis qu’elle compte relever avec son équipe durant le mandat en jouant collectif avec l’Etat et les collectivités territoriales :

- L’emploi avec l’objectif d’atteindre le plein emploi grâce à des actions sur le tutoral, la prime au job, un nouveau portail numérique pour trouver un emploi ou un stage, un évènement « big tour », et la mobilisation des Comités Locaux de l’Emploi, de la Formation et de l’Orientation Professionnelle sur les sujets du logement, de la mobilité et de la garde d’enfant.

- La jeunesse avec un message porteur d’espoir et d’avenir et la priorité sur le développement de la formation au plus près des besoins des territoires avec la poursuite du déploiement des écoles de production pour les jeunes décrocheurs et de l’accès à l’enseignement supérieur dans le cadre notamment du nouveau contrat de plan Etat-Région 2022-2028.

- La transition écologique avec la volonté que toutes les entreprises s’engagent dans cette voie pour la réussir à l’image de l’avion vert avec le groupe Airbus, la première station d’hydrogène vert et également de l’agriculture qui est la plus durable du monde.

Un soutien à la formation des infirmiers et aides-soignants

La pose de la première pierre de l’Institut de Formation en Soins Infirmiers et d’Aides-Soignants (IFSI-IFAS) a été réalisée en présence de André MARTIN Vice-Président du Conseil régional en charge de la jeunesse, l’emploi, les formations, lycée et orientation, Eric MANŒUVRIER, Directeur du Centre Hospitalier Châteaubriant-Nozay-Pouancé, et Jean-Pascal ASCENCIO, Directeur de l’IFSI.

La nouvelle construction de l’IFSI représente un investissement de 4 M€. Elle permettra d’augmenter la capacité de formation passant progressivement de 180 à 210 élèves. Le nouveau bâtiment ouvrira au premier semestre 2023.

A cette occasion, Christelle MORANÇAIS a rappelé que la Région des Pays de la Loire assurait le financement à 87% de ce projet et qu’à l’échelle régionale 530 places supplémentaires allaient être ouvertes d’ici 2023 pour former 230 jeunes infirmiers et 300 aides-soignants.

Un investissement majeur sur l’usine Tetra Pak

Lors de la visite de l’entreprise Tetra Pak assurée par Erwan BOSCHER, directeur de l’usine, en présence de Pierre CHAULEUR, Sous-Préfet de Châteaubriant-Ancenis, Christelle MORANÇAIS a tenu à souligner le partenariat exemplaire entre l’Etat, la Région des Pays de la Loire et la communauté de communes qui a permis de mobiliser 1,8 M€ d’aide au bénéfice de cette société dans le cadre du programme « Territoires d’industrie ».

Site historique de production de bouchons, l’usine de Châteaubriant est un établissement manufacturier clé de Tetra Pak en France avec une capacité de production de 4,8 milliards de bouchons.

Le programme d’investissement comprend d’une part, un projet de remplacement partiel des lignes de production existantes (10 sur 19) entre 2022 et fin 2023 pour un montant d’environ 40 millions d’euros afin de produire des bouchons attachés.

D’autre part, un projet d’extension du site industriel a été réalisé courant 2021 pour un montant d’environ 9 millions d’euros, et sera complété par l’augmentation de la capacité de fabrication avec la mise en place de 10 lignes supplémentaires de bouchons attachés pour un montant de près de 50 millions d’euros d’ici fin 2022.

Ce projet s’accompagne de la création d’au moins 30 nouveaux postes, dont 25 d’entre eux en 2022, soit une hausse de +28% de l’effectif (106 en 2021) du site de Châteaubriant.