a a a
Plan du siteAccessibilité

Le Conseil Communautaire s'est réuni le jeudi 14 novembre 2019

Le jeudi 14 novembre 2019, au siège de la Communauté de Communes Châteaubriant-Derval, les élus communautaires se sont réunis autour du Président Alain Hunault. Lors de cette nouvelle session dont l’ordre du jour a présenté plusieurs décisions importantes pour le territoire, vingt délibérations ont été soumises aux élus dans les différents champs d’intervention de la Communauté de Communes.

Première thématique d’envergure, la Communauté de Communes va créer une Maison de la mobilité sur le Pôle d’échanges multimodal de la gare de Châteaubriant. Ce guichet multimodal qui sera ouvert sur une plage horaire large dès le mois de décembre 2019 aura pour vocation d’accueillir et d’informer le public sur l’offre de mobilité proposée sur le territoire, d’assurer la vente de billets et de constituer un premier accueil sur le territoire communautaire pour d’autres services (tourisme par exemple). L’offre de mobilité se décline en trois grands volets, à savoir les transports collectifs dont le transport à la demande, les mobilités actives avec notamment le service de location de vélos à assistance électrique mis en place depuis l’automne 2018 par la Communauté de Communes et enfin les automobiles partagées (covoiturage, auto partage, autostop organisé). La création de la Maison de la mobilité permettra de maintenir une bonne cohérence du dispositif mobilité établi sur le territoire. C’est bien l’objet du Plan Global de Déplacement 2020-2025 dont les grandes thématiques ont été adoptées lors de ce même Conseil Communautaire.

Autre grand domaine qui concerne plusieurs délibérations : l’Economie. La Communauté de Communes Châteaubriant-Derval a décidé de céder deux nouveaux terrains situés sur le Parc d’Activités des Estuaires à Derval, à des entreprises spécialisées en logistique et BTP. L’une des parcelles servira à l’agrandissement de la zone de stockage du groupe Eiffage tandis que le second terrain permettra à la société France Alliance de développer son activité sur un site approprié. L’action intercommunale sur le champ économique se décline aussi à travers la politique d’aménagement et d’équipement des zones d’activités. Afin de répondre aux sollicitations des chefs d’entreprise en matière de sécurité et de limiter les infractions dans les zones d’activités, la Communauté de Communes a voté l’installation d'un système de vidéo protection à l’entrée des 5 zones suivantes : le Parc d’Activités des Estuaires, la zone de la Bergerie, la zone du Val Fleury, la zone du Val de Chère et la zone d’Hochepie. Rappelons qu’au sein de ses zones d’activités, la Communauté de Communes accueille quelques 330 établissements représentant près de 5 000 salariés, soit un tiers des emplois existants sur le territoire.

Lors de ce Conseil Communautaire du 14 novembre, les élus se sont également prononcés favorablement sur l’adoption des principes de la convention relative à l’Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat (OPAH). Celle-ci est menée dans le cadre du projet de Programme Local de l’Habitat (PLH) 2020-2025 de la Communauté de Communes Châteaubriant-Derval qui prévoit de valoriser le parc de logements privés existants. Cette OPAH va permettre aux particuliers d’accéder gratuitement à des services de professionnels pour réaliser, par exemple, des travaux d’amélioration de la performance énergétique de leurs logements ou d’adaptation à la perte d’autonomie des personnes âgées ou en situation de handicap. Une dotation d’aide publique de 6,8 M€ est prévue sur 5 ans pour intervenir sur 629 logements ce qui génèrera 21 M€ de travaux. Dans le même temps, la convention opérationnelle Action Logement - Action Cœur de Ville de Châteaubriant qui s’inscrit dans le plan de redynamisation du centre-ville prévoit d’aider avec une dotation de 5 M€ à la création d’une offre de 85 logements pour les actifs du secteur privé sur les sites de l’ancienne école des Terrasses, du centre Aristide Briand et du quartier de la Ville-aux-Roses notamment.

Dans le domaine de l’action sociale, la Communauté de Communes poursuit son engagement sur la question du handicap. Elle a décidé de créer, à partir du mois de janvier 2020, dans un premier temps une Maison des aidants puis une Maison de répit destinée aux familles. Ce dispositif d’innovation sociale prend en compte le rôle des aidants, leur place dans la société et leur besoin d’accompagnement et aussi de répit. En ce sens, ce projet se déclinera en un service communautaire à double entrée : un accompagnement des aidants afin de les soulager et de faciliter l’inclusion sociale de l’enfant et ses proches ; un accueil des enfants (de 6 à 17 ans) en situation de handicap sur des temps ponctuels.

Enfin, concernant le volet environnement, le programme local d’actions de prévention des inondations a été voté lors de ce Conseil Communautaire. Celui-ci, élaboré suite à l’évènement pluvieux du 11 juin 2018, a pour objectif d’éviter les dommages aux biens et aux personnes pour un aléa de même nature. Le programme comprend des propositions d’aménagements d’ouvrages hydrauliques naturels pour canaliser le débordement des cours d’eau de la Chère et le Rollard et de replantations de haies sur talus sur les bassins versants pour réduire le ruissellement. Il inclut également une action de sensibilisation sur l’évolution des pratiques agricoles avec la Chambre d’Agriculture et une aide aux associations constituées de riverains pour conforter les berges fragilisées.